Comment la Grande Bretagne est devenue une île

méridianes géo

INSU

Jusqu’au stade isotopique MIS12 (+/- 450 ka) au cours de la glaciation de l’Elsterien-Anglien, l’Europe et la Grande-Bretagne étaient connectées, y compris lors des hauts niveaux marins du Pléistocène. Un isthme localisé sur le haut structural du Weald-Artois reliait les deux entités et séparait la mer du Nord de la Manche. Il est communément accepté que la connexion se fait à cette époque, même si les modalités de la rupture de cet isthme sont débattues. Cette ouverture est-elle le résultat de phénomènes catastrophiques, celui d’une érosion lente par des fleuves en bas niveau marin augmentée d’une érosion par les courants de marée en haut niveau marin ou encore de l’érosion par des glaciers ? Les résultats de cette étude montrent que la rupture de cet isthme est liée au déversement catastrophique d’un lac pro-glaciaire dont les eaux viennent des fleuves de l’Europe du Nord Ouest et de la fonte…

View original post 802 mots de plus

Advertisements