*Le pianiste

La musique du film de Roman Polanski « Le pianiste », 2002, 2h30


« Durant la Seconde Guerre mondiale, Wladyslaw Szpilman, un pianiste juif polonais, échappe à la déportation mais se retrouve prisonnier du ghetto de Varsovie. Il parvient à s’en échapper et se réfugie dans les ruines de la capitale… Le Pianiste est le film le plus intime et le plus personnel du cinéaste. Enfant, Roman Polanski a vécu dans le ghetto de Cracovie, dont il a pu s’échapper. Sa famille a été déportée – sa mère mourra à Auschwitz ; son père, déporté à Matthausen, en reviendra. C’est en lisant les mémoires de Wladyslaw Szpilman que Polanski a trouvé l’histoire qu’il lui fallait, pour raconter ses souvenirs sans se raconter lui-même. Adrien Brody est la révélation de ce film, il remporte l’Oscar et le César du meilleur acteur en 2002. Le film reçoit par ailleurs de multiples récompenses – la Palme d’Or à Cannes, sept Césars dont celui du meilleur film et celui du meilleur réalisateur ainsi que trois Oscars. C’est la première fois que Polanski tourne en Pologne depuis Le Couteau dans l’eau, quarante ans plus tôt. Roman Polanski : « C’est sans doute mon film le plus personnel pour la simple raison que j’ai puisé dans mes propres souvenirs de l’époque. Curieusement, il me fut plus douloureux de faire les recherches de préparation que de tourner. Cependant, pendant les six mois de tournage, il y eut des moments qui me rappelaient les événements passés avec une telle intensité que j’en avais le souffle coupé.» Institut Lumière – Lyon

*=*=*=*

Wladyslaw Szpilman – « Le Pianiste » interprète chez lui la Nocturne N° 20 de Chopin qu’il joua pour la dernière diffusion en direct à la radio polonaise le 23 septembre 1939. Une heure plus tard, les bombes allemandes détruisirent son alimentation électrique et la radio de Varsovie ferma pendant 6 ans.

Publicités