Le canot d’écorce

Sous nos yeux, César, un Amérindien de la réserve Manouane, au Québec, construit son canot. Tôt le printemps ou par temps doux l’hiver, il pénètre dans le bois, choisit son bouleau et, en un tour de main, il en enlève l’écorce qu’il coud de racines d’épinette. De bois de cèdre, il fabrique les bouts de l’embarcation, prépare serres et traverses, «membrage» et lattage, pose des plats-bords et soumet le canot au gommage. Ces opérations montrent l’adresse de l’artisan et le souci de perfection qu’il apporte à son travail. (Film de 58mn, sans paroles.)


Via Huguette M.

Publicités