Ama

Au Japon, les amas  sont les pêcheuses  en apnée, connues, mais à  tort, en tant que pêcheuses de perles. Jusqu’aux années 1970, les amas ne plongeaient qu’avec un pagne, sans combinaison ni bouteille d’air, ce qui faisait d’elles des apnéistes traditionnelles.
Julie Gautier parle ainsi de sa chorégraphie aquatique : « Ama est un film sans parole qui raconte une histoire que chacun peut interpréter à sa manière, selon son propre vécu, tout est suggéré, rien n’est imposé. J’ai voulu mettre dans ce film ma plus grande douleur en ce monde. Pour qu’elle ne soit pas trop crue je l’ai enrobée de grâce. Pour qu’elle ne soit pas trop lourde je l’ai plongée dans l’eau. Je dédie ce film à toutes les femmes du monde.»

Publicités