*Il était une fois Paris

Peintures d’Édouard Cortès
Musique : Gymnopedies: No. 1 d’Erik Satie « Lent et douloureux » par Anne Queffélec.

En grand écran, c’est mieux !
Les chansons d’autres époques inséparables de Paris

Publicités