桜桜 – Sakura Sakura

Aujourd’hui, au Japon, les cerisiers sont en fleurs

さくら

Sakura sakura, signifiant cerisier, cerisier, est une chanson populaire traditionnelle japonaise.
Les sakura désigne les cerisiers ornementaux du Japon, dont le Prunus serrulata, ainsi que leurs fleurs. Le sakura a toujours été un symbole de beauté éphémère au Japon. La vie était considérée comme belle et courte, telle une fleur de cerisier.
La floraison de ces cerisiers a, au travers de l’histoire du pays, toujours inspiré les artistes japonais : l’empreinte culturelle de cet évènement est omniprésente dans la littérature (notamment dans les manga et les dessins animés), la peinture japonaise, les danses traditionnelles, le théâtre et la religion (bouddhisme et shintoisme).


Paroles en français

Cerisiers, cerisiers,
Sur les collines verdoyantes et les montagnes
Aussi loin qu’on peut voir.
Est-ce du brouillard ou des nuages ?
Parfum dans le soleil du matin.
Cerisiers, cerisiers,
Fleurs en pleine floraison.

Cerisiers, cerisiers,
À travers le ciel de printemps,
Aussi loin qu’on peut voir.
Est-ce du brouillard ou des nuages ?
Parfum dans l’air.
Viens maintenant, viens,
Regardons enfin !

L’explosion florale des forêts de cerisiers au Japon

*Le cueilleur d’arbres

Dans le massif du Jura nous pénétrons dans la forêt du Risoux située à mille mètres d’altitude où se cache le bois de résonance ou bois d’harmonie … « La région bénéficie d’un climat rude qui procure aux arbres un maximum de 3 mois de pousse par année. Leur croissance est lente et c’est âgés de plus de 300 ans qu’ils sont abattus, en lune descendante et hors sève. Les instruments y sont manufacturés à partir d’épicéa de résonance. L’épicéa de la forêt du Risoux est mondialement connu pour son excellente réponse aux vibrations des cordes.« . Lorenzo Pellegrini, cueilleur d’arbres, commence une quête pour dénicher les épicéas qui donneront de futurs instruments de musique.


A CA PortraitB CA MainsC CA TourneSur France Culture : Champ libre (1/1) : « De la forêt à la musique… les voyages du bois de résonance »

*Terre natale

Il est cinq heures, le 26 juin 2017
Saint-Pierre* s’éveille…..
L’église de l’Abbaye-en-Grandvaux

Le lac de l’Abbaye-en-Grandvaux

La tourbière de Saint-Pierre* en phase de boisement

Les trésors des tourbières du massif du Jura

* Saint-Pierre-en-Grandvaux (Jura – France)
Les cellules d’extraction de la tourbe sont bien visibles sur cette photo aérienne de la tourbière de la Chaumusse, voisine de celle de Saint-Pierre :
cliquez l’image pour l’agrandir