Michel Audiard

LionBelfort« Le bel encrier que vous voyez là, s’appelle le Lion de Belfort. Je crois qu’il est assez symptomatique de l’esprit des paysans du quatorzième. Il est très laid, comme vous pouvez voir et ça, ça fait partie de notre malice, c’est pour éloigner le touriste. Je l’ai connu verdâtre, couleur bronze, maintenant on l’a peint en marron, c’est encore plus à chier qu’avant. On a plusieurs petits trésors comme ça….» (à 4mn40″)

Document biographique d’Arte de 53mn

Quand le canon de Zillisheim bombardait Belfort

Le grand canon de Zillisheim
Il s’agit d’une pièce d’artillerie allemande dite Max le long (Langer Max) qui était capable de tirer des obus jusqu’à 47,5 kilomètres. Le canon a été installé en 1915 en même temps qu’une voie de chemin de fer partant de la gare de Flaxlanden et aboutissant à la plate-forme. La pièce d’artillerie possédait un calibre de 38 centimètres et un tube long de 17,1 mètres permettant de tirer des obus de 750 kg jusqu’à Belfort. Mais ce n’est finalement qu’à partir de février 1916 que l’installation sera opérationnelle. Le 8 février 1916 la population de Zillisheim est évacuée. Les officiels allemands se rendent sur place pour faire un essai. Le Kronprinz Guillaume de Prusse lui-même est présent. La batterie de Zillisheim va entrer en action dans le cadre d’une diversion imaginée par l’état-major allemand visant à laisser croire à une offensive contre Belfort et détourner l’attention de Verdun, où le Kronprinz assure le commandement de la 5e armée.
Le premier obus est tiré dans un fracas assourdissant sur Belfort vers 12 h 20. Mais il tombe dans un champ à Pérouse et rate ainsi la ville. Plusieurs tirs, une quarantaine en tout, seront envoyés à intervalles réguliers du 8 février jusqu’au 10 octobre 1916. L’endroit était truffé de galeries et de chambres encore visibles de nos jours, permettant de loger les troupes, de stocker les munitions et de permettre aux hommes de vivre avec un minimum de confort. (Source Wikipedia)
Z 1

Z 2

Z 3


Z distance

Z Carte 1 Z carte impact