*Sakura sakura

Aujourd’hui, là-bas, les cerisiers sont en fleurs..

Sakura sakura, signifiant cerisier, cerisier, est une chanson populaire traditionnelle japonaise.
Les sakura désigne les cerisiers ornementaux du Japon, dont le Prunus serrulata, ainsi que leurs fleurs. Le sakura a toujours été un symbole de beauté éphémère au Japon. La vie était considérée comme belle et courte, telle une fleur de cerisier.
La floraison de ces cerisiers a, au travers de l’histoire du pays, toujours inspiré les artistes japonais : l’empreinte culturelle de cet évènement est omniprésente dans la littérature (notamment dans les manga et les dessins animés), la peinture japonaise, les danses traditionnelles, le théâtre et la religion (bouddhisme et shintoisme).


Paroles en français

Cerisiers, cerisiers,
Sur les collines verdoyantes et les montagnes
Aussi loin qu’on peut voir.
Est-ce du brouillard ou des nuages ?
Parfum dans le soleil du matin.
Cerisiers, cerisiers,
Fleurs en pleine floraison.

Cerisiers, cerisiers,
À travers le ciel de printemps,
Aussi loin qu’on peut voir.
Est-ce du brouillard ou des nuages ?
Parfum dans l’air.
Viens maintenant, viens,
Regardons enfin !

L’explosion florale des forêts de cerisiers au Japon

Kamakura

Un collègue et ami japonais m’a servi de guide tout un samedi pour les visites du temple et du Bouddha géant. Magnifique et mémorable journée !

Hachimangu, le temple Shintoïste

Kamakura est la ville des Shoguns. Elle compte aussi beaucoup de temples shintoïstes, mais aussi bouddhistes zen. Hachimangu est le plus important temple shintoïste de Kamakura. Nous le visitons le jour de la fête du 7-5-3. Les enfants sont présentés au temple dans leurs plus beaux atours. Les femmes portent encore le kimono et le obi, mais les hommes sont habillés à l’occidentale. Nous pénétrons sur le domaine du temple par le pont tambour (drum bridge). Deux étangs commémorent la lutte à mort entre les Taïra et les Minamoto pour le shoguna. Les Taïra écrasés, Yoritomo Minamoto devint le premier Shogun, dictateur militaire du Japon. c’était au 12ème siècle. Un petit temple noir lui est dédié dans cette enceinte qui compte de nombreux petits temples secondaires.


Le grand Bouddha ou Kotoku-in, coulé en bronze par couches successives au 13ème siècle.

buddha

Cette statue de Bouddha en bronze du 13ème siècle est une pure merveille. Elle a survécu aux tremblements de terre et au tsunamis à travers les siècles.
La dictature militaire des Shoguns a été établie sur le Japon au 12ème siècle par Yoritomo Minamoto. C’est aussi une ville qui comporte beaucoup de temples shintoïstes et bouddhistes. Le Kotoku-in est l’un des temples bouddhistes les plus connus de Kamakura.